1ere réunion organisée à la salle de gestion des risques au siège de la protection civile à Ain Drahem

inauguration de la première salle de gestion des risques de catastrophes en Tunisie, située au local de la brigade de la protection civile de Ain Drahem.

Cette inauguration s'est accompagnée d'une opération de simulation "Opération Blanche" organisée dans la commune de Ain Drahem. Cette action s’inscrit dans le cadre du projet « Appui aux capacités locales des communes d'Ain Draham et Tataouine dans le domaine de réduction des risques de catastrophe" élaboré par le ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, en coopération avec le Bureau des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie , le Commissaire européen (DGECHO), l'Office National de la Protection Civile, les communes d'Ain Draham et Tataouine, et l'Institut National de la Météorologie.

 

moniteur avec vue des caméras anti-incendies installés pour prévenir les feux de forêts dans la région

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’engagement de la Tunisie dans tous les accords régionaux et mondiaux liés à la réduction des risques de catastrophe, à leur prévention ou à leur adaptation, notamment ceux de Sendai (2015-2030). Il est à noter que la Tunisie est victime de catastrophes naturelles dont les impacts socio-économiques se font sentir surtout sur les populations les plus défavorisées. 70% des victimes proviennent des inondations et le nombre d’incendies a dépassé les 2550 entre 2011 et 2018, détruisant environ 3,5% de la superficie forestière tunisienne.

D’où la nécessité de mettre en place un système de gestion proactive du risque de catastrophes basé sur un système d’alerte précoce. Celui-ci a été testé, au même titre que les différents équipements installés dans la commune de Ain Drahem lors de l’opération blanche, le jeudi 4 mars, en présence du gouverneur et de la Maire de Ain Drahem.

Icon of SDG 11 Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global