Interventions de M. Mounir Ksiki, Président de la Commission Nationale de Lutte contre le terrorisme et du Représentant Résident du PNUD, M. Steve Uttterwulghe au webinaire du 21 octobre sur la cohésion sociale dans la région de Medenine

Tunis, le 21 Octobre 2020 – Dans le cadre de l’exercice de ses missions stratégiques légales, la Commission Nationale de Lutte contre le Terrorisme (CNLCT) a présenté, ce mercredi 21 octobre à Tunis, les résultats de l’enquête sur la cohésion sociale dans la région de Médenine.

Cette enquête a été réalisée par la CNLCT, en partenariat avec le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), à travers le projet « TARABOT - Cohésion pour prévenir la violence » qui pilote une approche de préven\on de l’extrémisme violent dans le gouvernorat de Médenine fondée sur le renforcement de la cohésion sociale.

Cette approche s’inscrit dans le cadre de la Stratégie Nationale de Lutte Contre l’Extrémisme et le Terrorisme, et s’aligne avec les recommandations du Plan d’action pour la prévention de l’extrémisme violent du Secrétaire Général des Nations Unies, favorisant la réalisation de l'objectif de développement durable "paix, justice et institutions efficaces" à l'horizon 2030.

La démarche repose sur l’établissement de partenariats locaux et la réalisation d’actions de terrain menées conjointement entre la société civile, les autorités locales et les acteurs du secteur privé, contribuant ainsi à la consolidation des relations de confiance et de collaboration entre ces acteurs, et visant à renforcer la cohésion sociale.

« La confiance entre les institutions et les citoyennes et citoyens est fondamentalepour garantir l’efficacité des efforts de prévention de l’extrémisme violent, mais aussi pour les efforts de relèvement économique post-Covid, pour le progrès de la transition démocratique, et pour faire face aux défis de l’instabilité régionale », souligne M Steve Utterwulghe, Représentant Résident du PNUD en Tunisie.

L’enquête de terrain a été assurée par le Laboratoire d’Economie et Sociétés Rurales de l’Institut des Régions Arides (IRA) de Médenine, avec l’appui technique de l’Institut National de la Statistique (INS). L’étude s’adresse aux autorités publiques, aux opérateurs de développement et aux organisations de la société civile qui mettent en oeuvre des interventions de renforcement de la cohésion sociale dans la région, facteur essentiel pour assurer l’efficacité et la pérennité des efforts visant à prévenir l’extrémisme violent.

 

Enquête sur l'état de la cohésion sociale à Medenine

Les résultats de l’enquête se fondent sur un échan\llon représentatif de 517 personnes enquêtées. Ils permettent de mettre en évidence les données suivantes :

 

- Les identités nationale et familiale associées au respect des libertés acquises suite à la révolution de 2011 sont des forces de cohésion:

 

• 83,7% des habitant·es de Médenine s’identifient à la Patrie tunisienne

• 93% des habitantes de Médenine s’identifient à la famille

 

- Il existe une rupture du lien de confiance entre citoyen.nes et institutions publiques.

En effet, 46,2% des répondant·es déclarent ne pas ou peu avoir confiance dans les institutions de santé, 44,4% pour la douane, 37,2% pour la police et la Garde Nationale, 35,2% pour la justice.

Cette enquête a également permis de formuler des recommandations pratiques afin d’appuyer les décideurs publics, locaux et nationaux, notamment en :

 

- Capitalisant sur le poten\el de cohésion de l’unité na\onale à travers des politiques de développement inclusif et de consolida\on des droits et des libertés.

 

- Renforçant le lien entre citoyen·nes et institutions, spécifiquement dans les secteurs de justice et sécurité, à travers des services publics de base livrés avec efficacité, respect et redevabilité.

 

- Prêtant écoute à la voix des citoyen·nes, même quand elle s’exprime de façon informelle, et en encourageant les espaces de dialogue et de collaboration.

 

Cette enquête, qui sera adaptée prochainement aux Gouvernorats de Gabès et Tataouine, constitue une base de réflexion pour la révision de la Stratégie Nationale de Lutte Contre l’Extrémisme et le Terrorisme qui sera lancée en 2021 avec le soucis de s’adapter au mieux aux réalités locales, attentes et besoins des citoyen·nes tunien·nes.Cette étude a été faite grâce à l'appui financier de la coopération suisse en Tunisie. 

 

Télécharger les résultats de l’enquête sur l’état de la cohésion sociale à Médenine :

http://www.cnlct.tn/wp-content/uploads/2020/10/Enquete-Mednine-PNUD.pdf

 

Contacts :

webmaster.cnlct@pm.gov.tn

Tél. : +216 70 728 630 - Fax : +216 71 236 350

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global