Une retraite du groupe des femmes parlementaires s’est déroulée les 15 et 16 décembre à Hammamet, sous le parrainage de la commission de la femme, de la famille, de l’enfance, de la jeunesse et des personnes âgées. La commission a invité toutes les femmes parlementaires à se rassembler et à conjuguer leurs efforts dans le cadre d’un caucus de femmes parlementaires, en vue de consacrer les principes de l’égalité de droits et de la pleine citoyenneté pour toutes et tous.

S.E. M. Mohamed Ennaceur, Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple en a assuré l’ouverture et a réitéré l’engagement de l’Assemblée des représentants du peuple à consacrer les dispositions constitutionnelles en matière d’égalité des sexes et à favoriser le travail interpartis.

Mme Sameh Dammak, présidente de la commission de la femme, de la famille, de l’enfance, de la jeunesse et des personnes âgées a rappelé que cette initiative venait donner corps à une volonté de rassemblement solidaire des femmes parlementaires, qui existait depuis l’Assemblée nationale constituante, et que dans l’attente d’une réforme du Règlement intérieur de l’ARP, qui donnerait un cadre aux groupes interpartis, la commission de la femme parrainerait les travaux du caucus de femmes parlementaires, qui est ouvert à toutes et tous les députés soucieux de la cause de l’égalité.  

M El Kébir Mdarhri Alaoui, Représentant Résident a.i du PNUD a rappelé que l’ODD 5 portant sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, est un socle transversal à tous les objectifs de développement durable et a réaffirmé l’engagement du Programme des Nations unies pour le Développement à soutenir l’Assemblée des Représentants du Peuple dans ces efforts en matière de consécration de l’égalité.

Mme Héla Skhiri, chargée de programme national à ONU Femme a félicité les députés pour ce pas supplémentaire sur la voie de la consécration de l’égalité hommes femmes et salué la présence des députés hommes venus soutenir le lancement officiel du Caucus.

A l’issue cette retraite de deux jours, un plan d’action pour l’année parlementaire 2019 a été proposé, identifiant les thématiques prioritaires du travail du Caucus Femmes et exprimant ses besoins en termes de renforcement des capacités. Ce plan d’action constituera une feuille de route de l’action en faveur de la consécration du principe d’égalité pour les prochains mois de la législature. Il sera développé de manière participative dans les principales semaines. Par ailleurs, une proposition d’amendement au projet de loi organique du budget intégrant la budgétisation sensible au genre a été élaborée lors de cette retraite et signée par les participants afin de la soumettre au vote en plénière au nom du groupe des femmes parlementaires.

   

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global