Gestion participative de l'eau potable en milieu rural

17 avr. 2013

Atelier : « Gestion Participative de  l’Eau Potable en Milieu Rural »

les 17 & 18 Avril 2013 Hotêl Laico, Hammamet

Contexte général

L’accès à l’eau  a des implications fortes, autant sur le plan économique que social, et reste étroitement liée aux problématiques de lutte contre la pauvreté et de protection de  l’environnement. Ressource renouvelable mais aussi ressource rare et fragile, l’eau est  un des secteurs emblématiques des politiques de développement.

La problématique de l’eau figure bien au cœur des Objectifs du Millénaire pour le  Développement (OMD), à savoir diviser par deux d’ici à 2015 le nombre de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable et à un assainissement élémentaire. Une des orientations importantes à suivre si on souhaite répondre efficacement aux OMD et aux Objectifs du Développement Durable post 2015, c’est d’appuyer les programmes assurant à la fois l’amélioration des pratiques de gestion et la durabilité des systèmes d’alimentation en eau potable en milieu rural.

Dans beaucoup de régions de la Tunisie, l’accès amélioré et régulier à l’eau potable  n’est pas assuré pour un grand nombre des ruraux, et le principal défi reste la pérennisation du service de l’eau à travers une bonne gouvernance locale.

La gouvernance de l’eau renvoie à l’ensemble des processus de prise de décisions autonomes par les élus (représentants de la population locale), par l’administration ou par les organisations d’usagers pour une meilleure gestion de l’eau et la défense des intérêts des usagers. La bonne gouvernance implique la transparence, la responsabilité, l’efficacité et l’équité dans la gestion des affaires, ainsi que la primauté du droit.

Le projet « Amélioration de la Gouvernance Locale de l’Eau Potable en milieu rural »  a pour but d’améliorer la gestion des systèmes d’alimentation en eau potable en milieu rural  dans les quatre gouvernorats de Bizerte, Béja, Kasserine et Zaghouan. Ceci sera mis en œuvre travers un programme de renforcement des capacités des acteurs intervenant dans ce secteur notamment les Groupements de Développement Agricoles (GDA) en favorisant l’intégration de la dimension genre à tous les niveaux et en créant un environnement favorable pour un partenariat public privé (PPP). Outre l’amélioration de l’accès de 4500 Familles à l’eau potable d’ici 2014, date de fin du projet.

Le projet cible entre autres  le renforcement du rôle des ONG en tant qu’acteur d’encadrement et d’accompagnement afin d’améliorer la gouvernance locale de l’eau potable en milieu rural. A travers cet atelier, Le PNUD et le Ministère de l’Agriculture  souhaitent lancer le débat sur des solutions de réflexion et d’action avec les CRDA, les ONG et les GDA sur le rôle qu’ils peuvent être amenés à jouer dans  l’amélioration de la gouvernance de l’eau potable en milieu rural.

Objectif de l’atelier

L’ultime objectif de cet atelier est de contribuer à accélérer le lancement du processus d’amélioration de la gouvernance locale de l’eau potable avec efficacité et célérité moyennant un plan d’action clair et réaliste visant le renforcement des capacités des GDA et la meilleure façon d’impliquer les ONG dans ledit processus.

L’atelier permettra aux participants de :

Initier une réflexion entre les différents acteurs pour une meilleure gouvernance locale de l’eau potable en milieu rural.

Créer une plateforme de dialogue et  de réflexion fédérant les organisations des services de base, société civile et secteur public autour du sujet de la gestion de l’eau potable rurale afin de répondre ensemble et avec la population locale aux problèmes relatifs à la gestion participative de l’eau potable.

Confirmer leurs besoins en renforcement des capacités (GDA et ONG) avec la mission menée par un consultant indépendant pour tous les GDA bénéficiaires

Résultats attendus de l’atelier

1. Un programme d’encadrement est discuté et validé pour intégrer les ONGs dans l’encadrement des GDA pour une meilleure gestion de l’eau potable en milieu rural.

2. Le plan d’assistance technique des GDAs élaboré par le consultant est restitué et en concertation avec tous les acteurs, et est prêt pour l’exécution en 2013.

3. Tous les acteurs sont plus sensibilisés à la nécessité de l’implication des femmes et jeunes dans le processus de prise de décision lié à la gouvernance de l’eau potable.

4. Tous les acteurs sont fédérés autours d’un sujet très important tel que la gestion de l’eau potable et œuvrent ensemble pour répondre aux besoins des ruraux.

5. Un réseau informel est créé permettant de générer des idées innovantes afin de répondre à des problèmes sociaux relatifs et à la gestion d’eau potable et au développement local à travers les échanges entre les acteurs de différents  gouvernorats.

Participants

L’atelier rassemblera des  participants des :

GDAs concernés par le projet  (membres du conseil d’administration et directeurs techniques)

ONGs (locales régionales et nationales actives dans les domaines suivants : Gestion des ressources naturelles, développement, Genre …..)

Représentants des 4 CRDAs des Gouvernorats de Beja, Bizerte, Kasserine et Zaghouan.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe