Signature d’un accord de partenariat entre le PNUD, l’Association de Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Entrepreneuriat et l’Université Virtuelle de Tunis

21 avr. 2017

Dans le cadre de la 4ème édition des journées de l’entrepreneuriat sous l’intitulé « Enseignement et recherche en entrepreneuriat : Etat des lieux et perspectives », une manifestation organisée par l’Association de Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Entrepreneuriat – APERE- et l’Université Virtuelle de Tunis –UVT- les 20 et 21 Avril 2017, et mobilisant les universitaires chercheurs et enseignants, le Programme des Nations Unies pour le développement a été représenté par sa Chargée du programme Relèvement économique et emploi, Ayako MIzuno, en vue d’officialiser ce nouveau partenariat.

C’est dans le cadre du projet « Renforcement de l’écosystème entrepreneurial dans le Sud Tunisien » -REES- que s’insère ce partenariat, où le projet prévoit, à travers ses trois composantes, de réaliser trois niveaux de résultats auprès du sous-écosystème universitaire aux côtés d’une organisation de la société civile, l’APERE, mobilisant des universitaires formateurs en entrepreneuriat, et l’UVT, l’institution publique chargée de développer les modules pédagogiques à destination des enseignants et des universités.

Comme premier résultat, le plan d’action à mettre en œuvre par l’APERE vise à renforcer les capacités des enseignants universitaires dans les Instituts supérieurs des études technologiques –ISET- des gouvernorats de Médenine, Tataouine, Kebili et Tozeur en vue d’aboutir à une approche pédagogique proactive et innovante au profit des étudiants en matière de formation en culture entrepreneuriale, comme à renforcer la coordination entre les enseignants et l’administration avec l’écosystème des services d’appui et de financement, et le secteur privé.

Comme deuxième niveau de résultat, l’APERE mettra en œuvre, en partenariat avec les enseignants mobilisés des ISET des quatre gouvernorats et les clubs d’étudiants qui seront appuyés, un programme d’appui au profit d’au moins cent étudiants en vue de l’accompagner à développer des idées de projet.

Comme troisième et dernier niveau de résultat, une convention de collaboration sera mise en place entre les quatre ISET, à travers les administrations – enseignants et étudiants, et les différents services d’appui et de financement, et notamment les trois partenaires du projet REES – ODS, ANETI, à travers les Espace Entreprendre, et la BTS, pour une approche globale d’appui aux étudiants et étudiantes porteurs de projet d’entreprises.

A travers son allocution, Ayako Mizuno a exprimé, au nom du PNUD, sa grande satisfaction de la qualité du partenariat avec les organisations de la société civile, le secteur privé et les institutions publiques, aux premiers rangs desquels les Ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la formation professionnelle et de l’emploi, et du développement, de l’investissement et de la coopération internationale. Elle a, par ailleurs, souligné la volonté du PNUD, d’appuyer les partenaires à apporter une réponse aux jeunes tunisiens et tunisiennes, diplômés et non-diplômés demandeurs d’emploi, une réponse qui soit adaptée à leurs besoins, à leurs spécificités, mais surtout à leurs motivations. Une jeunesse dynamique qui doit avoir un rôle central dans les programmes gouvernementaux.

Cette rencontre a été, enfin, une occasion pour réitérer les plus vifs remerciements du PNUD au gouvernement du Japon qui a financé les programmes du PNUD sur le relèvement économique et l’emploi depuis 2012.