Clôture du cycle de formation sur l’évaluation des politiques publiques

13 avr. 2017

 

Le jeudi 13 avril s’est déroulée la cérémonie de clôture du cycle de formation sur l’évaluation des politiques publiques qui a été couronnée par l’émergence du premier noyau national d’évaluateurs de politiques publiques en Tunisie.  Ce cycle de formation, fait sur 4 sessions de décembre 2016 à avril 2017, était organisé par l’instance générale de suivi des programmes publics (Présidence du Gouvernement), avec l’appui du PNUD, dans le cadre du projet « Croissance Inclusive et Développement Humain » financé par la Coopération Suisse.

Doter la Tunisie d’un noyau national d’évaluateurs de politiques publiques et promouvoir la culture de l’évaluation sont les objectifs principaux de ce cycle de formation qui a couvert  les thèmes suivants : (i) Les méthodes et techniques des évaluations économiques, (ii) Les méthodes quantitatives et outils statistiques en évaluation : technique de collecte, traitement et analyse des données ; (iii) Les méthodes et techniques d’évaluation d’impact et mesure des effets ; et (vi) La conduite d’une mission d’évaluation.

L’évaluation des politiques publiques est un domaine de grande importance qui servira comme outil d’aide à la prise de décision pour mieux orienter les politiques publiques, comme l’a mentionné Monsieur Ridha Saidi, Ministre conseiller auprès du Chef du Gouvernement, lors de la séance de clôture du cycle de formation. Dans son discours, Mr. le Ministre a aussi insisté sur l'importance d'ancrer la culture d'évaluation des politiques publiques dans les ministères mais aussi dans les régions. La séance de clôture a aussi vu l’intervention de Monsieur Diego Zorrilla, Représentant Résident du PNUD, de Madame Raja Boulabiar, Directrice générale de la Prévision au Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale (MDICI) et qui a insisté sur l’importance de l’évaluation des politiques publiques comme outil de meilleur ciblage des politiques publiques afin de réaliser une croissance plus inclusive qui répondra aux besoins des plus vulnérables. Pour sa part M. Romain Darbellay, Chef de la coopération suisse en Tunisie a félicité la Tunisie pour l’adoption du nouveau plan de développement 2016-2020 et a confirmé l’importance de recourir à l’évaluation.

Ce cycle de formation qui vise à approfondir et renforcer les capacités nationales dans le domaine de l’évaluation des politiques publiques pour doter les cadres nationaux des connaissances requises et utiles en matière d’évaluation des politiques publiques a vu la participation de 25 cadres de différents ministères et institutions nationales (Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Présidence du Gouvernement (IGSPP), Ministère des Finances, Ministère des Affaires Sociales, Ministère de l’agriculture, Ministère de l’éducation, Ministère des affaires locales et de l’environnement, Ministère de l’Industrie et du commerce, Ministère de la Femme, de l’Enfance et de la Famille,  Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Institut National de la Statistique, Office du Développement du Sud et l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant) . Les participants se sont engagés à assurer le transfert des connaissances acquises à leurs collègues et à diffuser et développer la pratique de l’évaluation.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe