Diego Zorrilla, nouveau coordonnateur résident du Système des Nations unies en Tunisie et représentant Résident du Programme des Nations unies pour le Développement

16 janv. 2017

Monsieur Diego Zorrilla vient de prendre ses nouvelles fonctions en tant que Coordonnateur Résident du Système des Nations unies en Tunisie et Représentant Résident du Programme des Nations unies pour le Développement.

Monsieur Zorrilla est avocat de formation. Il œuvre au service des Nations unies depuis plus de vingt-trois ans, au cours desquels il s’est consacré à la coopération politique, humanitaire et au développement. Il a commencé sa carrière au sein du Bureau des affaires juridiques et a, depuis lors, travaillé sur les questions relatives à la paix et à la sécurité au siège et dans des missions de terrain. Au Liban, entre 2007 et 2012, il a été conseiller politique et a traité des dossiers en relation avec la politique, la coordination, l’administration et la sécurité.  Depuis le mois de juin 2012, il était coordonnateur résident du système des Nations Unies et représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement en Équateur.

Le matin du lundi 16 janvier, il a pu rencontrer S.E. Monsieur Khemaïes Jhinaoui, Ministre des Affaires étrangères et lui remettre ses lettres d’introduction.

Cette première rencontre a été l’occasion pour le ministre des affaires étrangères de se féliciter des liens étroits de coopération instaurés entre la Tunisie et le système des Nations unies, rappelant la satisfaction du gouvernement quant aux résultats réalisés tout au long de la phase de transition. Il a également souligné la détermination de la Tunisie à mettre en œuvre, de manière concrète, les objectifs de développement durable et à poursuivre son solide partenariat avec le système des Nations Unies, en matière de gouvernance démocratique et de développement social et économique.

Monsieur Diego Zorrilla a, quant à lui, exprimé sa volonté à tout mettre en œuvre pour appuyer au mieux la stabilisation des institutions du pays et œuvrer pour le développement social et économique, en mettant en œuvre l’agenda de développement durable, pour  lutter contre l’extrême pauvreté,  en partenariat avec la société civile et le secteur privé, afin de ne laisser personne de côté.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe