Asma Belhaj, à la tête d'un atelier de confection couture et broderie à Tataouine

25 oct. 2016

Jusqu’en 2016, Asma travaillait comme couturière indépendante avec sa machine à coudre. Grâce au programme «Ennajjah Machrouii» du PNUD, elle a pu investir dans son atelier et s’est munie de plusieurs machines à coudre, d’une machine à broder mécanique ainsi que d’une machine à broder informatisée dont elle est la seule à disposer dans la région. Elle assume ainsi aujourd’hui de plus grandes commandes, comme par exemple les uniformes scolaires et uniformes de travail. Elle a engagé deux employées ainsi qu’une stagiaire mais constate qu’il est difficile de trouver de la main d’œuvre qualifiée dans la région. Elle espère continuer à agrandir son entreprise en élargissant sa clientèle.

Depuis 2013, le programme Relèvement économique et emploi du PNUD appuie ses partenaires pour leur permettre d’aider des jeunes à concrétiser leurs idées. A ce jour, plus de 1000 jeunes ont été mobilisés et sensibilisés à l’entrepreneuriat, près de 150, dont près de 60 jeunes femmes, ont été formés et accompagnés pour développer des idées de projets. 54 entreprises ont été créées, dont 25 par des jeunes femmes, totalisant près de 80 emplois.
Les objectifs 2016-2017 visent à mobiliser plus de 1000 jeunes, à accompagner 200 jeunes pour développer leur business plan et à atteindre au moins 40 entreprises créées ou développées.