Un noyau de journalistes tunisiens formés dans le domaine de la couverture des auditions publiques et la protection des victimes et témoins

21 oct. 2016

L’instance vérité et dignité (IVD) a organisé un atelier de formation des journalistes tunisiens dans le domaine de la couverture des auditions publiques et la protection des victimes et témoins, du 17 au 21 octobre 2016 à Tunis, en collaboration avec le projet de soutien à l’opérationnalisation du processus de justice transitionnelle en Tunisie, du HCDH et du PNUD et le Centre international de la justice transitionnelle (ICTJ) ainsi que les associations professionnelles des journalistes en Tunisie.
L’atelier de formation visait à sensibiliser les journalistes tunisiens à la thématique des spécificités de la couverture des auditions publiques. La formation avait, également, pour objectif de les doter des techniques et bonnes pratiques pour les aider à assurer une meilleure couverture de ces auditions, ainsi que les dispositions à respecter en matière de protection des victimes et des témoins.
Des experts tunisiens et étrangers ont assuré cette formation qui a connu la participation de journalistes de différents médias audiovisuels, de la presse écrite et des agences de presse tunisiennes et internationales présentes en Tunisie.
Il importe de noter que les auditions publiques des victimes représentent une des étapes les plus importantes du processus de justice transitionnelle. Les premières auditions seront organisées par l’Instance vérité et dignité à partir du mois prochain. 
Rappelons que le projet de soutien à l’opérationnalisation du processus de justice transitionnelle en Tunisie du HCDH et du PNUD, bénéficie d’un appui financier de l’Allemagne, la Norvège, les Pays bas et l’Union Européenne.