La famille de Saleh Kortli

Saleh Kortli, travailleur salarié, actuellement dans l'incapacité de travailler pour des raisons de santé, sa famille est composée de 5 enfants dont une fille handicapée, il dispose de 5 ha de terres habituellement utilisés pour la production de céréales et bénéficie de 50 oliviers, 52 poussins, et une citerne d'eau à traction animal.

A retenir

  • Construction de quatre citernes d’eau fluviale enterrées d’une capacité totale de 400 m3
  • Acquisition de 20 citernes à traction animale au profit de 20 familles
  • Aménagement de 10 ha via la construction des banquettes (7000 m) et la plantation de 3000 oliviers

Grâce à l'appui du PNUD dans le cadre du projet "Plan d’action régional pour la lutte contre la désertification (PARLCD) dans la zone d’El Brek (Kasserine)" qui a contribué à la la construction de quatre citernes d’eau fluviale enterrées d’une capacité totale de 400 m3 et à la la prospection de l’eau dans la zone a révélé l’existence de 7 points d’eau positifs dans la région sans oublier l’acquisition de 20 citernes à traction animale au profit de 20 familles, ces citernes ont permis d’alléger la charge de la femme rurale à collecter l’eau. L'appui du PNUD a permis aussi à travers l’achat de cuisinières à gaz au profit de 60 familles d'alléger la pression sur la forêt, ce qui permet d’épargner 6 tonnes de bois par mois. En outre, l’utilisation des couvercles de tabouna a été introduite pour améliorer l’efficacité énergétique et  a permis d’aménager 10 ha via la construction des banquettes (7000 m) et la plantation de 3000 oliviers.

Parmi ces familles bénéficiaires la famille de Saleh Kortli, qui a bénéficié d'un réservoir d'eau qui a énormément facilité la recherche de l'eau à partir d'un point éloigné de 2 km de leur maison. L’activité d’élevage des poussins a contribué considérablement à une augmentation de la prise quotidienne de protéines (œufs et viande), l'olivier quand à lui  apportera un revenu  pour la famille sur le moyen terme puisqu’ils ont déjà planté 14 arbres d’une espèce très sollicitée.

La vie de la famille Kortli a changé complétement grâce au développement de cette activité qui est devenue une source de revenu pour la famille.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe