Nos Objectifs

Alt text for imageAmélioration de l’infrastructure hydraulique pour 4500 familles (20 000 habitants) dans 22 localités rurales réparties sur les 4 gouvernorats - crédit:PNUD

 

1. Appui à la mise en œuvre du plan stratégique 2011-2020 de la CDB en Tunisie : La Tunisie est partie Contractante à la Convention sur la diversité biologique (CDB) depuis 1992. Ce projet répond à la nécessité pour le pays de continuer à remplir ses obligations aux termes de la CDB, en se focalisant plus particulièrement sur l’Article 6 de la Convention et sur la Décision X/2 de la 10ème Conférence des Parties. Avant tout, ce projet est une contribution importante aux efforts de la Tunisie visant à s’aligner au Plan stratégique 2011-2020 de la CDB.

2. Lutte contre la désertification» (PARLCD) dans la zone d’El Brek (Kasserine): Le projet d’appui à l’élaboration du programme d’action régional de lutte contre la désertification à Kasserine, dans le secteur d’El Brek, cofinancé par la Finlande, constitue la 2ème phase d’un programme de collaboration entre le gouvernement de la Finlande et le Bureau du PNUD pour le Développement des Zones Arides portant sur la lutte contre la désertification et focalisé sur les aspects institutionnels de la problématique, à travers la préparation de 4 plans d’action régionaux pour la Lutte contre la désertification (PARLCD) dans les gouvernorats de Siliana, du Kef, de Kasserine et de Zaghouan. Le gouvernorat de Kasserine a été choisi comme zone d’intervention prioritaire répondant aux exigences de l’UNCCD de par l’implication de la population locale dans le choix des activités de développement et de l’appropriation du projet par les bénéficiaires.

3. Réduire de moitié, d'ici à 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à un système d'assainissement de base: Le projet vise à améliorer les services socio-économiques et environnementaux liés à l’accès à l’eau potable dans les gouvernorats de Beja, Bizerte, Kasserine et Zaghouan.

4. Appui à la Mise en Œuvre du Programme Quadriennal de Maîtrise de l’Energie en Tunisie : Le projet consiste à renforcer les capacités de l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie pour la mise en œuvre des mesures inscrites dans le cadre du Programme quadriennal du Gouvernement Tunisien pour la maîtrise de l’énergie (2008 – 2011).  Le Programme quadriennal comporte une multitude de mesures pour la  maîtrise de l’énergie à travers la promotion de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables et de la sensibilisation du public. Ces mesures viennent consolider les acquis du plan triennal lancé en 2004 et devraient permettre la réduction de la consommation d’énergie primaire de 20% à l’horizon de 2011.Il est à noter que ce projet a mis l’accent sur le volet efficience énergétique.

Resultats

Alt text for imageAméliorer les services socio-économiques et environnementaux liés à l’accès à l’eau potable - Crédit:PNUD

1. Réduire de moitié, d'ici à 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et à un système d'assainissement de base, parmi les résultats :

Produit 1 : Les capacités des acteurs locaux sont renforcées :

30 acteurs (issus des Groupements de Développement Agricole, des Commissariats Régionaux Développement Agricole et des ONGs) ont été formés sur les approches basées sur les droits humains et le genre dont 11 femmes afin que ces approches soient intégrées dans les activités sur le terrain ; un partenariat a été développé avec 4 ONG pour mener des activités de formation et de sensibilisation, en appui aux CRDA, pour renforcer les capacités des GDA dans la gestion de l'eau potable. Un plan d’assistance technique pour le renforcement des capacités des GDA et des CRDA est développé. Il est prévu d’être mis en œuvre en 2014.

Produits 2 : les systèmes d’alimentation en eau potable (SAEP) dans les localités identifiées sont réhabilitées : 3 systèmes AEP ont été réhabilités localités sont leur réhabilitation ce qui a permis à la communauté locale  d’avoir un accès désormais continue à l’eau potable. 

Produit 3 : les bonnes pratiques sont disséminées et répliquées et le projet est bien géré : l’organisation d’une conférence internationale sur les bonnes pratiques avec, en point de mire, l’implication du secteur privé dans la gestion de l’eau potable en milieu rural est en cours. Un comité d’experts et un comité d’organisation sont en cours de constitution. Un documentaire sur les bonnes pratiques dans la gestion de l’eau potable dans les localités du projet démarrera en Janvier 2014 ;

2. Lutte contre la désertification» (PARLCD) dans la zone d’El Brek (Kasserine) :

a. Composante du renforcement institutionnel et du développement de capacités des intervenants locaux : Sensibilisation des partenaires nationaux opérant dans le domaine de la LCD et du changement climatique  pour renforcer la synergie entre la désertification et l’adaptation au changement climatique et ce via la célébration de la Journée nationale de Lutte contre la désertification le 17 juin 2010. Renforcement des capacités nationales dans le cadre de l’élaboration du 4ème rapport national sur la mise en œuvre de l’UNCCD selon le système PRAIS à travers un atelier de formation organisé par l’Observatoire du Sahara et du Sahel.

b. Composante « Activités de terrain» (Zone El Brek à Kasserine) : Mobilisation des ressources en eaux pour la communauté locale ; allégement de la pression sur la forêt à travers l’achat de cuisinières à gaz au profit de 60 familles, ce qui permet d’épargner 6 tonnes de bois par mois. En outre, l’utilisation des couvercles de Tabouna (four traditionnel en argile) a été introduite pour améliorer l’efficacité énergétique.

c. Travaux de Conservation des Eaux et du Sol.

d. Activités génératrices de revenus: Mise en place d’un fonds de micro-finance rotatif pour les activités génératrices de revenus principalement pour l’engraissement (environ 20 familles avec une moyenne de 1500 DT par famille).  Le gain généré par famille et par rotation est estimé à 250 DT. Le projet a également appuyé des activités artisanales au profit de 10 femmes rurales. Cette activité reste un défi du point de vue de la certification et de la commercialisation rendant nécessaire un appui supplémentaire.

 3. Appui à la Mise en Œuvre du Programme Quadriennal de Maîtrise de l’Energie en Tunisie : mise en place du système d’information sur l’efficacité énergétique du secteur des transports en Tunisie à travers une méthodologie de collecte de données pour tous les secteurs de transport. Ce système permettra de disposer périodiquement de données détaillées sur la consommation d’énergie et l’efficacité énergétique dans le secteur des transports, alors que ce secteur constitue des enjeux énergétiques actuels et futurs très importants pour le pays. Signature d’un accord entre l’ANME et le Centre Technique des Industries Mécaniques et Electriques (CETIME) pour la mise en place d’une opération de surveillance du marché des climatiseurs individuels et des réfrigérateurs (Essais de 15 climatiseurs et 15n réfrigérateurs plus formation d’environ de 100 contrôleurs et cadres des services de contrôle de marché et du contrôle de la qualité relevant du Ministère du Commerce et de l’Artisanat ), le montant du contrat est de 55 mDT pour une durée  de 8 mois.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe