Appuyer la tenue d’élections démocratiques dans la nouvelle Tunisie

Sumaya Al Arounony, étudiante de deuxième année en informatique, habite la ville côtière de Ben Arous, en Tunisie. Elle n’avait jamais voté de sa vie. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle elle était impatiente d’aller déposer son bulletin, le matin du 23 octobre 2011.

Il se trouve qu’elle était elle-même candidate aux élections, l’une des plus jeunes à se présenter sur les listes, du haut de ses 22 ans. J’occupe la dixième place sur la liste de mon parti. J’ai peu de chances d’être élue, mais je trouvais que je devais faire quelque chose pour mon pays, explique-t-elle avec enthousiasme. Aujourd’hui, c’est pour la Tunisie que je vote. » Des millions de ses compatriotes ont montré la même détermination pour que le scrutin en vue de former une Assemblée nationale constituante ait bien lieu.

A retenir

  • Le PNUD a fait équipe avec Radio Mosaïque FM pour lancer « DemocraTweet », un jeu éducatif destiné aux électeurs.
  • Dix mille personnes ont joué au jeu DemocraTweet pendant les trois semaines où il a été accessible sur la page Facebook de Mosaïque FM.
  • Le PNUD a aussi fait composer une chanson pour les élections : Enti Essout (Vous êtes la voix) qui a été téléchargée plus de 100 000 fois.

 

Celle-ci devra préparer une nouvelle constitution pour la Tunisie, faire office de parlement intérimaire et nommer un gouvernement qui dirigera le pays jusqu’à ce que de nouvelles élections aient lieu, conformément à la nouvelle constitution. Selon la Haute Autorité électorale indépendante, 76 pour cent des 4,1 millions de Tunisiens inscrits sur les listes électorales se sont rendus aux urnes. Il s’agit là d’un record historique. Tout comme Sumaya Al Arounony, beaucoup de jeunes électeurs exerçaient leur droit de vote pour la première fois.

Pour une population aussi jeune et aussi « connectée » qu’en Tunisie (un tiers des Tunisiens utilise Internet et un quart a un compte Facebook), utiliser les médias sociaux pour faire de l’éducation civique à l’intention des jeunes allait de soi. Trois semaines avant le scrutin, le PNUD a fait équipe avec Radio Mosaïque FM pour lancer « DemocraTweet », un jeu éducatif destiné aux électeurs et dont l’objectif était de mobiliser les jeunes pour qu’ils participent activement au processus électoral et comprennent que voter, c’ést défendre leurs droits et leurs libertés. Radio Mosaïque FM est la station de radio la plus écoutée de Tunisie.

Son site web est le plus visité du pays et sa page Facebook reçoit 400 000 visites par jour. « Il était capital de toucher la jeunesse, surtout pendant les campagnes pré-électorales, car elle représente une tranche importante de la population et qu’elle a joué un rôle crucial pendant la révolution », explique Philippa Neave, conseillère en communication pour le projet d’appui au processus électoral tunisien du PNUD. Les joueurs apprenaient ce qu’est un système démocratique, quels sont le rôle et les devoirs de l’Assemblée nationale constituante et comment fonctionne le cadre institutionnel du scrutin.

Le jeu donnait également des renseignements sur le processus électoral, et notamment sur les procédures à suivre, et l’importance d’une large participation pour que l’ensemble de la population tunisienne accepte les résultats. Le PNUD a aussi fait composer une chanson pour les élections : Enti Essout (Vous êtes la voix). Elle a été écrite, composée et chantée par un groupe de jeunes artistes qui font parler d’eux sur la scène de la World Music contemporaine mais qui ont gardé leurs racines tunisiennes. Elle encourage la jeunesse à participer activement à la construction de la nouvelle Tunisie.

Lancée quatre semaines avant les élections, la chanson est devenue un tube, avec plus de 100 000 téléchargements gratuits (www. entiessout.com). Pour beaucoup de ses fans, c’est véritablement l’hymne des élections. « Beaucoup de gens étaient emplis de crainte et de suspicion, étant donné la façon dont les élections se déroulaient sous l’ancien régime, explique Mme Neave. Nous voulions changer cela. Avec le jeu et la chanson, nous voulions que le scrutin devienne géant, une fête à savourer et à célébrer. » Le PNUD, ainsi que l’Union européenne et la Fondation internationale pour les systèmes électoraux, a travaillé en étroite collaboration avec l’Autorité électorale, à qui elle a fourni une assistance technique pour mettre sur pied une stratégie globale d’information et de communication pour les élections.

Il s’agissait, entre autres, d’appuyer trois campagnes d’information consécutives, qui ont touché toute la population par le biais de la télévision, de la radio, d’encarts dans les journaux, d’affiches dans les rues et de communication directe, en dépit du très peu de temps disponible. La première campagne a été très réussie. Elle a poussé les Tunisiens à s’inscrire en grand nombre sur les listes électorales. Les deux autres fournissaient des informations sur les centres de vote spéciaux pour ceux qui ne s’étaient pas inscrits à temps et encourageaient la population à aller voter. Le PNUD a également aidé l’Autorité à produire une vidéo destinée à son personnel, qui expliquait en détail les procédures à suivre. Cette vidéo a servi de base pour des spots d’information télévisés à l’intention de la population. La participation massive aux élections du 23 octobre est à mettre avant tout au crédit de la population tunisienne elle-même, qui était bien décidée à faire entendre sa voix.

Ou comme le clame la chanson Enti Essout dans son refrain : « Ils ne l’emporteront jamais, même s’ils érigent des murs, mon peuple, tu es la voix. » Bio: Jamel Haouas est consultant en communication pour le PNUD Tunisie. Avant de rejoindre l’ONU en 2011, il était conseiller en communication marketing dans le secteur privé. A retenir La Tunisie compte 3,6 millions d’internautes pour 10,6 millions d’habitants, (33,9 pour cent de la population – Internet World Stats, mars 2011).

Facebook compte 2,6 millions d’utilisateurs (24,5 pour cent de taux de pénétration, deux fois plus que la moyenne mondiale - Internet World Stats, juin 2011). Dix mille personnes ont joué au jeu DemocraTweet pendant les trois semaines où il a été accessible sur la page Facebook de Mosaïque FM, la radio la plus écoutée de Tunisie. Dès la première semaine, la chanson Enti Essout a été téléchargée 100 000 fois. Elle est passée très souvent sur toutes les chaînes radio et TV (clip vidéo) de Tunisie.