Gouvernance démocratique et consolidation des réformes

Le bureau du PNUD en Tunisie a développé, dès le lendemain de la Révolution, une Stratégie de transition, identifiant les points d’entrée et les priorités programmatiques pour répondre aux attentes des partenaires nationaux, à travers un large éventail d’appuis-conseils, avec la mise à disposition d’expertise technique, le partage d’expériences et le renforcement des capacités des acteurs. LIRE LA SUITE

Nos objectifs

Le changement intervenu en Tunisie avec la Révolution de janvier 2011 a soulevé des demandes pressantes, qui se résument dans la quête de la liberté et de la dignité. En réponse à ces aspirations, plusieurs chantiers de réformes se sont ouverts depuis lors, notamment dans les domaines de la lutte contre la corruption, de la réforme de la justice, de la justice transitionnelle, de la réforme du secteur de la sécurité, sans oublier le processus constitutionnel devant aboutir à l’élaboration d’une loi fondamentale devant constituer le socle d’un nouveau contrat social. LIRE LA SUITE

l’Assemblée nationale constituante (ANC)

L'Assemblée nationale constituante a été élue à l'issue d'un scrutin libre et transparent en 2011. Au-delà de l'élaboration de la nouvelle constitution, l'assemblé s'est également vue investir, en tant que parlement de transition de fonction de législation, de représentation et de contrôle de l'action gouvernementale.