Objectifs

 Pour la première fois en Tunisie, élections libres et transparentes.

Dans ce cadre, un programme ambitieux a été mis en place, s’inscrivant dans une vision stratégique croisant les priorités nationales, le mandat, les moyens et la valeur ajoutée du PNUD, sur la base des options suivantes :  
Concentrer l’appui sur les aspects critiques pour la réussite de la transition, en ciblant des priorités préalablement définies, sur lesquelles le PNUD pourrait apporter une plus-value réelle, en termes de qualité et d’impact, eu égard à son mandat de réseau de connaissance et de pourvoyeur d’assistance technique ;Tenir compte de la sensibilité du contexte, de la politisation des enjeux et du souci de ne pas interférer avec les choix souverains des acteurs;
Promouvoir le dialogue national afin d’associer l’ensemble des acteurs à la définition des choix engageant l’avenir du pays, afin d’élargir la légitimité sociale et, partant, la pérennité des réformes engagées ; Mettre en place une approche programme intégrée, permettant de développer les synergies possibles entre les différentes interventions, afin de tirer parti des complémentarités possibles et de maximiser l’impact des projets.
Prendre en compte les questions transversales, notamment l’implication de la société civile et l’intégration des droits de l’Homme et de l’égalité de genre.  

Structure du portefeuille Gouvernance

Le portefeuille Gouvernance démocratique, qui représente actuellement environ deux tiers des interventions du bureau de pays, est articulé autour de trois piliers complémentaires :

  • Un pôle ‘Gouvernance politique’, comprenant l’assistance électorale et la promotion de la citoyenneté ; et l’appui au dialogue national, au processus constitutionnel et parlementaire
  •  Un pôle ‘Consolidation de l’Etat de droit’, ciblé sur la réforme de la justice et le processus de justice transitionnelle et la réforme de secteur de la sécurité.
  • Un pôle ‘Gouvernance administrative et intégrité’, incluant la modernisation de l’administration et l’amélioration du service public, la lutte contre la corruption et le renforcement du système national d’intégrité et des mécanismes de transparence et de reddition des comptes, et, enfin, l’appui à la décentralisation et à la gouvernance locale.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tunisie 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe